Compte rendu du relevé de mesures de champs Magnétiques dans le lieu de vie de Mme X à Bagnères de Bigorres

le 07 / 03 / 09

Selon la CIRC ( Centre International de Recherche sur le Cancer) une exposition de longue durée à un champ magnétique de 4 mG multiplie par deux le risque de leucémie chez l’enfant.

Le NCRP (National Council on Radiation Protection and Measuements) en 1995, aux états unis, recommande d’étre exposer à moins de 2mG.
En 1998, les scientifiques du National Institue of Environmental Health Sciences ont déclaré que les champs électromagnétiques de 50/60 hertz doivent être considérés comme un possible agent cancérigène pour l’Homme. L’INSA de Lyon est arrivé aux mêmes conclusions.
Un groupe de 20 scientifiques indépendants a publié en 2007 le rapport bioinitiative dans lequel ont été analysées environ 2000 études concernant les effets des rayonnements électromagnétiques sur la santé. Ils recommande de fixer à 1 mG la limite d’exposition de longues durée aux champs magnétiques de basse fréquences.
La norme internationale ICNIRP Française du champ magnétique de fréquence 50/60 hertz est de 1000 mG.
En Russie l’exposition au champ magnétique et de 18mG
En Suède elle est de 2mG.
Pour certain états américains elle est à 2mG

Les risques aux champs électromagnétiques dépendent de plusieurs facteurs :

• L’intensité du champ électrique et du champ magnétique
• Le temps d’exposition : duré/jour et nombre d’années
• Le moment d’exposition : plus dangereux pendant le sommeil
• La sensibilité individuelle
• L’accumulation simultané des deux champs

Par mesure de précaution, je préconise selon la sensibilité de l’individu de ne pas s’exposer à plus de 0,2 à 0,5mG pendant une longue durée.

Mesures relevé grâce Analyseur ME3030B le 07/03/09 à 11h30

Nous pouvons observer des mesures élevées dues à la présence d’un transformateur EDF sous la véranda qui produit un champ magnétique dans l’appartement (lit, table à manger, canapé,….). D’où la possibilité pour les habitant de dépasser les indications limites des scientifiques à moins de 1mG d’exposition sur une longue durée.
Références :
Guide de l’électricité biocompatible de Claude BOSSARD

En savoir plus

Placer une terre électrique

Il est essentiel de bien positionner les terres électriques : En zone géobiologiquement neutre, non perturbée, non informée (hors eau souterraine,faille, courants vagabonds…). A l'extérieur des bâtiments, et non sous…

Les courants vagabonds

Les animaux ressentent des courants électriques de faibles intensités, de l'ordre du millivolt, alors que l'humain le ressent à partir de 6V par des picotements sur la langue (une muqueuse,…

Mon intervention

Je me déplace sur toute la France et pays limitrophes, mais au cas où je ne puisse répondre à votre demande, notre réseau de géobiologues spécialisés en élevage est à…

La géologie du lieu

Il est important d'étudier plusieurs critères avant tout projets de bâtiment d'élevage : L'emplacement; L'orientation; Les proportions;Les fondations (fouilles, ferraillage,...); Les charpentes (en bois ou métalliques); Les laiterie, les salles…