header

Les réseaux thélluriques et cosmiques

Nous vivons grâce à l’alimentation que nous mangeons, à l’eau que nous buvons, à l’air que nous respirons, mais aussi aux échanges d’ondes naturelles que l’on reçoit en permanence de notre bonne vieille Terre (ondes telluriques) et de l’immensité de planètes, galaxies,…. qui se trouvent au dessus de notre tête. Lorsqu’il y a une faille et autres zones géopathogènes, cet échange est perturbé et tous les êtres vivants se trouvant à l’aplomb de ces zones seront déstabilisés.
La Terre est jonchée d’un système de failles souterraines qui crée une activité tellurique importante ayant une influence sur le vivant. A l’aplomb d’une zone de faille il y a dégagement de gaz (radon, thoron, CO2, CH4, H, H2,… ), d’ondes électromagnétiques pulsées à basses fréquences, des faibles mouvements du sol (qui peuvent fissurer les murs des maisons…), un champ de torsion gauche ?

Torsion1

Lorsque les nuisances technologiques sont placées sur des zones géopathogènes, celles-ci seront amplifiées.
Ces zones sont mesurables au géomagnétomètre ou par la méthode du sourcier, avec la détection sensible du géobiologue.
Ces zones géopathogènes perturbent les organismes vivants qui stationnent longtemps à leur aplomb. Ainsi, les animaux dans les élevages situés sur les failles seront maladifs (tout comme les humains dans leurs lieux de vie) et les arbres seront vrillés, tordus…

Tout le monde est capable de tester les baguettes de sourcier
Dans les années 60, le Dr. Picard, à Moulins, après avoir soigné des patients habitant le même immeuble, fut troublé de constater qu’ils souffraient tous de troubles localisés au bas ventre.
Il s’aperçut que sous l’immeuble passait un courant d’eau souterrain affectant verticalement tous les lits de l’immeuble.
« Quand quatre ou cinq personnes situées à la verticale les unes des autres meurent d’un cancer, ça laisse le médecin perplexe ! » (Dr. Jean Picard)

En savoir plus

Les champs de torsion
Des travaux du mathématicien français Elie Cartan repris par des physiciens russes et ukrainiens, grâce à la science quantique et à la connaissance de infiniment petit (atome, particule, électron,...) ont…